PORTRAIT

Laure Favret est metteure en scène et directrice de production théâtrale.

Diplômée de philosophie de l’université La Sorbonne-Paris I, Laure y a soutenu une maîtrise dont le sujet était Le Pressentiment de la révolution dans les pièces de Tchekhov et Gorki.

Laure se forme ensuite à la mise en scène auprès de Gildas Bourdet, Jérôme Savary, Serge Sandor, Daniel Soulier et Judith Depaule.

Elle crée la compagnie dardart avec laquelle, dix années durant, elle approfondit ses connaissances du théâtre russe contemporain aux côtés de la metteure en scène Youlia Zimina. Elle l’assiste lors des créations des pièces : L’Histoire de Sonetchka et Le Gars de Marina Tsvetaeva, Tania-Tania d'Olga Moukhina, Le Kaddish de Grigori Gorine. 
Elle accompagne également le musicien et compositeur Vadim Sher lors des créations de ciné-concerts de films de Boris Barnett et de films d’animations russes.
Laure dirige et administre la compagnie dardart depuis sa création.

A Montreuil, où elle vit, Laure réalise Hormis ton amour, il n’y a pas pour moi de soleil, un spectacle-hommage au poète Vladimir Maïakovski, interprété par Thibaut Corrion, seul en scène. Le texte est une adaptation théâtrale conçue à partir de poèmes de Vladimir Maïakovski et de ses lettres à Lili Brik, sa muse. La scénographie se compose d’éléments inspirés de l’esthétique de l’avant-garde russe, de faux films d’archive et de dessins de Maïakovski animés, réalisés par l’artiste plasticien Cyprien Quairiat et le photographe et réalisateur Tom Volf. Lili Brik et la révolution bolchevique, toutes deux à la fois puissantes inspiratrices et thèmes récurrents de l’œuvre de Maïakovski, font naître et nourrissent chez le poète un même désir intense, celui d’espérer. Le sentiment amoureux et l’engagement politique de Maïakovski sont indissociables et s'éclairent l'un l'autre.

Evgueni Schwartz écrit Un miracle ordinaire alors qu'il est exilé par le régime stalinien, satire politique en forme de conte, il l'adresse au jeune public pour contourner la censure. Laure met en scène ce texte, partition pour huit comédiens et deux musiciens au Théâtre de l’Agora, scène nationale d‘Évry et de l’Essone et au Théâtre Jean Arp, scène conventionnée de Clamart. Elle signe également la scénographie en collaboration avec Cyprien Quairiat. La musique, création originale, est interprétée en direct par ses compositeurs, Vadim Sher et Jean-Yves Bernhard. Laure et Vadim écrivent et composent également une série de chansons pour le spectacle. Quelques images du spectacle se trouvent sur ce lien : https://vimeo.com/171586656

Actuellement, Laure conçoit un spectacle plus particulièrement à l’adresse des adolescents, Perceval le Gallois, d’après Chrétien de Troyes, avec Thibaut Corrion, Nicolas Struve, Claire Sermonne, Sabrina Paul et Simon Morant. Là encore, la musique est composée pour le spectacle, est interprétée en direct par Jean-Yves Bernhard.
A travers le personnage de Perceval le gallois, Laure évoque la figure du héros, ce qu’elle voulait dire au XIème siècle, lorsque Chrétien de Troyes a écrit ces aventures et ce qu’elle signifie pour les jeunes gens aujourd’hui. Cet objet médiéval moderne, sans costume ni décor, raconte l’aventure extraordinaire d’un pauvre gars héroïque à la recherche d’un vase emblématique. Le spectacle sera co-produit et créé à La Filature de Mulhouse, scène conventionnée de Mulhouse le 10 mai 2017.

Sa prochaine mise en scène devrait être Marie Tudor de Victor Hugo avec Elizabeth Mazev, Nicolas Struve, Thibaut Corrion, Claire Sermonne, François Kergourlay, Matthieu Marie et Simon Morant...

Après avoir été l’administratrice et la chargée de production de la compagnie Mabel Octobre / Judith Depaule, elle a longuement travaillé aux côtés de Claire Guièze pour le bureau de production « le petit bureau ». Elle y a accompagné les jeunes metteurs en scène Thomas Quillardet, Claire Lapeyre-Mazérat, Aurélien Chaussade, Maëlle Poésy, Nicolas Thibault, Ladislas Chollat, lors de la réalisation de leurs projets artistiques, les a conseillés et a construit avec eux la production de leurs spectacles, elle a assuré la recherche de théâtres partenaires, élaboré les dossiers de demande de subvention et a assuré leurs suivis, réalisé leurs budgets de création et d’exploitation et a organisé la vente et la tournée des spectacles. En tant qu’administratrice, elle s’occupait également de la gestion sociale et du suivi comptable des compagnies.

Elle a enseigné la production théâtrale en Master professionnel à Paris III, Sorbonne Nouvelle, elle est intervenue comme formatrice en développement culturel à l’Université d’Évry et pour la Ville de Paris.

CV version pdf